Livres Sylvie Vartan

Souvenirs

Autres livres

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Pierre & Gilles

40
Ed. Flammarion, 2016 (deux éditions simple et coffret collector)
Présentation de l’éditeur (extraits) : "C’est en 1976 que Pierre Commoy, photographe, rencontre Gilles Blanchard, peintre formé aux Beaux-Arts de Paris, et que naît leur œuvre à quatre mains, à la frontière entre peinture et photographie, sous le nom de Pierre & Gilles. Pour cet anniversaire, ils ont choisi le format du livre, qui se déroule comme un album, année après année" (…) "La photo est faite par Pierre, puis celle-ci passe par l’atelier où Gilles reprend le tirage à la peinture et surtout ajoute le cadre à partir de perles, paillettes et autres fournitures. Un anniversaire, un hommage, une découverte."
Note du Webmaster : Le photographe Pierre Commoy et le peintre Gilles Blanchard (Pierre & Gilles) admirent beaucoup Sylvie et ont collaboré avec elle pour le livre de Camilio Daccache en 1996, l'album "Toutes peines confondues" (2009) et l'affiche du spectacle de la même année. Sylvie figure en bonne place dans ce livre publié à l’occasion des 40 ans du célèbre tandem aux côtés d’autres stars (Étienne Daho, Lio, Amanda Lear, Nina Hagen, Jean-Paul Gautier, etc.).
Le livre comprend aussi les oeuvres suivantes : Nuit de neige et Ice Lady

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

L'âge d'or des variétés, Maritie et Gilbert Carpentier

Jérôme Anthony et Philippe Thuillier
Ed. du Chêne, 2016 (256 pages | Prix : 29.90 €)
Note du Webmaster : Maritie et Gilbert Carpentier ont, entre 1968 et 1977, consacré un nombre record d'émissions spéciales à Sylvie ("Jolie poupée", Sacha-Sylvie show" et plusieurs "Top à ") dont certaines furent de véritables comédies musicales ("Je chante pour swanee", "Tout au fond des tiroirs" et "Dancing Star") qui ont chaque fois fait l'objet de disques à succès. Le couple a également filmé son concert en Bulgarie pour Antenne 2 (1990).
Page 56, on peut lire le témoignage de Sylvie sous le titre "Sylvie raconte" :
"On passait beaucoup de temps à préparer un show. On avait tout d'abord l'idée générale, puis on l'affinait lors des réunions. Cela demandait énormément de travail, que ce soit en répétition de danse, de comédie, de mise en place des lumières. Mais c'était toujours dans une ambiance très bon enfant. Tout ça, c'était pour une seule soirée à la télévision. Il y avait ce côté unique du show. C'était vraiment pour la beauté du geste ! Je me souviens de Jean-Claude Brialy, qui était inimitable. Il avait tous les talents, il avait beaucoup d'humour ! Et cette éloquence, cette manière de parler.. Il était très enthousiaste. Quand il fallait un "séducteur", Maritie l'appelait et il répondait toujours présent. Et c'était un ami de longue date. C'était formidable d'être entouré par des gens comme ça ! J'ai bien sûr une pensée pour Carlos.. Avec lui, on a tout fait, rien n'était interdit ! On n'arrêtait pas d'inventer des situations cocasses. On formait un couple formidable, on allait très bien ensemble. Sur scène, c'était un partenaire extraordinaire, toujours joyeux. Dans la vie, c'était quelqu'un de très rare, de très sensible. Il faisait rire, et si tout le monde le prenait au premier degré, ça allait en réalité bien au-delà. Il était très cultivé et sensible, toujours à l'écoute. Un ami merveilleux."
Page 205, témoignage de Marion Sarrault, célèbre réalisatrice de nombreux shows :
"Les producteurs américains qui voulaient travailler avec Sylvie Vartan étaient en régie. Nous avons fait le show, quasiment en direct. A la fin, les Américains nous ont regardés et ils nous ont dit ; "You are crazy ! Vous les Français, d'avoir fait tout ça en direct !" Sylvie est partie avec eux. Je crois que cela a été le début de sa carrière américaine."

Sylvie Vartan

Manuel d'Histoire Géographie

Ed. Hachette (2016)

Manuel scolaire où Sylvie figure en couverture !

Sylvie Vartan

La vie secrète des chansons françaises

Bertrand Dicale et André Manoukian
Ed. du Chêne, Octobre 2016 (256 pages)
Plusieurs photos de Sylvie

Présentation de l'éditeur : Quand un artiste chante “Je t’aime”, c’est parfois vrai. Et quand un chanteur dit qu’il a mis toute sa vie dans un refrain, c’est parfois vrai aussi. Car les chansons racontent souvent la vie de ceux qui les écrivent, les composent ou/et les interprètent. Elles entrouvrent la porte sur l’intimité, voire sur l’inconscient des artistes. Dans La Vie secrète des chansons sur France 3, nous avons voulu révéler les histoires vraies derrière certains des plus grands tubes français. Souvenirs d’enfance, secrets de famille, messages codés, incidents féconds : la face cachée des grands classiques de la chanson est passionnante…

Sylvie Vartan

NE ME REGARDEZ PAS COMME ÇA !

Isabelle Mergault (2016)

Disponible sur le site www.librairieduspectacle.com au prix de 12.50€ (frais de port en sus)
En cadeau l'affiche du spectacle en réduction (A5)

Sylvie Vartan

IDOLES, JOURNAL D'UN PHOTOGRAPHE 1967-1975

Gérard Bousquet, Nouveau Monde éditions (2016)

Commentaire de l'auteur : "Je n'ai pas souvent eu la chance de photographier la ravissante Sylvie Vartan. Mais c'est en 1968 que je fis quelques clichés d'elle sur un voilier au large de la Côte d'Azur, au cours d'une croisière organisée par une grande radio. Je la revis ensuite sur une tournée de Johnny qu'elle accompagnait parfois. Plus tard, par l'intermédiaire de son secrétaire, Carlos, je devais réaliser avec elle une série pour Salut les copains à l'hôtel Martinez de Cannes. Malheureusement, je loupai le rendez-vous à cause.. d'une panne de voiture ! Je garde d'elle le souvenir d'une jeune femme séduisante et très simple, contrairement à l'image de la star qu'elle était déjà."

Sylvie Vartan

LES CHANTEURS FRANCAIS DES ANNEES 60

Du côté de chez les yéyés et sur la Rive Gauche Broché – Ed. Camion blanc - Décembre 2015
Jérôme Pintoux

Présentation de l'éditeur : Ce volume retrace le parcours des chanteurs de la Rive Gauche, Georges Brassens, Jacques Brel, Charles Trenet, Léo Ferré, Boris Vian. On s'est surtout penché sur les textes, reflets de l'époque. Viennent ensuite les rockers : Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers. On aborde le pop-rock, Nino Ferrer, Christophe, Antoine, Jacques Dutronc, Michel Polnareff. On passe du côté de chez les yéyés : Claude François, Richard Anthony, Sylvie Vartan, Frank Alamo, Petula Clark, France Gall, Brigitte Bardot, Eric Charden, etc. Ensuite, c'est au tour des trentenaires et des quadragénaires, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour, Henri Salvador, Jean Ferrat, Barbara, Claude Nougaro, Juliette Gréco (le fantôme de Saint-Germain-des-Prés), Maurice Fanon, Hugues Aufray. Puis les jeunes gens sérieux, Françoise Hardy, fantôme yéyé, Salvatore Adamo, Georges Chelon. Enfin, en route vers les années 70 : deux chanteurs de transition, Julien Clerc et Michel Delpech. Mais là on n'est déjà plus du côté de chez les yéyés mais du côté de chez les babas…

Sylvie Vartan

Sardou, 50 années ensemble

Oct 2015
Bertrand Teissier
Editeur : Fayard
Comprend une page avec Sylvie.
Michel Sardou a enregistré plusieurs duos avec Sylvie : "On ne s'aimera jamais" (1975), "La première fois", "L'atlantique", et "les Balkans et la Provence" (1983). Il a aussi composé "Changement de cavalière" pour elle (1975). Ils ont interprété ce titre en duo à la télévision dans le show TV "Dancing Star" (1977).

Sylvie Vartan

100 photos de Jean-Marie Périer pour la liberté de la presse

Jean-Marie Périer
Reporters sans Frontières/Vendu en kiosque, 2015
Pour son nouvel album Reporters sans Frontières nous emmène dans les années 60 grâce à l'objectif de Jean-Marie Périer avec 100 photos iconiques au plus près des idoles de la musique rock et yéyé. L'album sorti le 2 juillet 2015 (vendu 9,90 euros) a financé les actions de l'association en faveur de la liberté de la presse. Plusieurs photos couleurs de Sylvie

Sylvie Vartan

Archives inédites d'un photographe des Sixties

Roger Kasparian & Philippe Manœuvre
Ed. Grund, 2014
Plusieurs belles photos couleurs pleine page de Sylvie par Roger Kasparian

Sylvie Vartan

Le Mythe Studio Harcourt

Dominique Besnerhard
2014
Photo Harcourt pleine page de l'affiche pour l'Olympia 2009 et biographie signée Dominique Besnerhard

Sylvie Vartan

Ma vie en chansons

Jacques Revaux
Ed. Ramsay, 2014
L'auteur : Producteur pour Sylvie de 1975 à 1978 (on lui doit le best-seller "Qu'est-ce qui fait pleurer lesblondes ?" de 1976), il a également composé "J'ai caché le soleil" (1969) et "Changement de cavalière" (1975) et chanté avec elle "Je vous aime" pour la version disque du show TV "Dancing Star" (1977). Eric Chemouny a adapté la musique de "My Way" ("Ma vie c'est moi qui l'ai choisie", final du récital anniversaire de Sylvie à la Salle PLeyel en 2011).

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Johnny, la vie en rock

Frédéric Quinonero
Ed. Archipel, 2014 | Réédité dans une version augmentée en 2015
Présentation de l'éditeur : Même les moins de vingt ans le connaissent : Johnny Hallyday est devenu, au fil des ans, un monument du rock français. Enfant de la balle, il parcourt les scènes d’Europe avec sa famille et y apprend les rudiments du métier. Les années 1960 marquent le début de sa carrière et de son couple mythique avec Sylvie Vartan. Puis « l’idole des jeunes » traverse des passages difficiles et, même s’il sait rebondir, la solitude reste un thème important de son répertoire. Après avoir frôlé la mort en 2009, Johnny repousse une fois de plus la date de sa retraite et souhaite remonter sur scène. L’année 2012, qui voit la réalisation de son rêve américain, est celle de tous les succès. Il triomphe également à Londres au Royal Albert Hall. Acteur pour de nombreux réalisateurs, il goûte au théâtre pour la première fois en 2011 avec « Paradis sur terre » de Tennessee Williams. Dans cette biographie complète, Frédéric Quinonero retrace l’exceptionnelle carrière et la vie mouvementée de la légende de la chanson française..

Sylvie Vartan

Sardou, Vox Populi

Frédéric Quinonéro
Editeur : Carpentier (2013)
Comprend des clichés avec Sylvie.
Michel Sardou a enregistré plusieurs duos avec Sylvie : "On ne s'aimera jamais" (1975), "La première fois", "L'atlantique", et "les Balkans et la Provence" (1983). Il a aussi composé "Changement de cavalière" pour elle (1975). Ils ont interprété ce titre en duo à la télévision dans le show TV "Dancing Star" (1977).

L'auteur : Frédéric Quinonero est né le 24 juillet 1963. Passionné de littérature et de chansons, il a vécu de longues années au contact d'artistes et a déjà publié aux éditions Tournon : "Johnny Hallyday, l'éphéméride' (2006) et "Sheila : Biographie d'une idole" (2007)."


Sylvie Vartan

Ceci n'est pas une autobiographie

Daniel Filipacchi
Ed. Fixot, 2012 | Réédité en poche
Note du Webmaster : Créateur de l'émission et du magazine "Salut les copains", Daniel Filipacchi a cru en Sylvie dès ses débuts et lui a permis de signer chez RCA Decca dès 191, après le succès remproté par son 1er EP "Panne d'essence". En 1959, il décide de créer et d'animer une émission de radio consacrée au rock 'n' roll : Salut les Copains (1959-1968) dont Sylvie sera souvent "chouchou de la semaine". Le succès de cette émission l'amène, en juillet 1962, à créer le magazine du même nom, dont le tirage atteint rapidement un million d’exemplaires. Filipacchi a par la suite géré Mademoiselle Age Tendre, Paris Match dans les années 70, Télé 7 Jours ou ELLE dans les années 80. Tous ces magazines ont fait la part belle à Sylvie.

Sylvie Vartan

Salut les copains

Gilbert Jouin
Ed. Ipanema, 2012
Présentation de l'éditeur : Lancée le 19 octobre 1959 sur les ondes d'Europe 1, "Salut les copains" est la première émission de variétés pop rock culte. Les adolescents de l'époque y retrouvent régulièrement Sylvie... En 1962, ils découvrent la revue Salut les copains qui fait suite au succès de l'émission éponyme. Le magazine est une telle réussite qu'il dépasse même le million d'exemplaires. Cinquante ans après le premier numéro, les Éditions Ipanema consacrent un livre-objets à cette période, en explorant les différentes facettes de ce phénomène de société à travers plus de 20 objets reproduits, une centaine de photos et des témoignages exclusifs !

Sylvie Vartan

Nos idoles

Bernard Mouillon
Ed. Comic, 2011
Clichés de Sylvie

Sylvie Vartan

Les femmes de la chanson : Deux cents portraits de 1850 à nos jours

Ed Textuel.
Relié– 23 octobre 2010

Présentation de l'éditeur : Un sympathique portrait de Sylvie figure parmi ceux de 200 pionnières de la chanson, du « caf-conc » aux scènes d’aujourd’hui, des artistes oubliées (auteures, compositrices, directrices de théâtre, programmatrices radio) aux plus connues. Encyclopédie à la fois ludique et précise, analysant ce qui dans un parcours ou dans un répertoire constitue un apport à l’histoire de la chanson, cet ouvrage est richement illustré de photos, partitions, affiches, programmes.

Sylvie Vartan

Les années Mlle Age Tendre

Geneviève Lafosse-Dauvergne (préface d'Anne-Marie Périer-Sardou)
Ed. Le Layeur, 2010
Présentation de l'éditeur : Au début des années 60, l'émission " Salut les copains ", écoutée par plus d'un million cinq cent mille jeunes, allait révéler les changements en cours dans la génération de l'après-guerre. Et l'accueil réservé au magazine qui paraît à l'été 1962, vient confirmer les attentes d'une jeunesse jusque-là tenue à l'écart par le monde des adultes. Désormais, attentifs aux médias tels que la radio, le disque, le cinéma et plus tard la télévision, les jeunes vont exercer leurs choix et exprimer leurs goûts dans des domaines dont ils étaient jusqu'alors exclus.
Parmi les vedettes de ce début des années 60, à côté de Johnny, Dick et Eddy, figuraient aussi en bonne place les Sylvie, Françoise et Sheila, représentatives de ce qui était en train de se passer chez les jeunes filles. Leur présence, nombreuse, dans les concerts, montrait d'ailleurs que ce qui était en cours concernait tout autant les filles que les garçons.
Un magazine allait en faire la démonstration en s'adressant à cette partie de la jeunesse ignorée des médias. Ainsi, Mlle Age Tendre voit le jour en 1964, dans le sillage de Salut les copains, avec en sous-titre : "pour les jeunes filles dans le vent". Vent de l'histoire, vent de la mode, l'air du temps était en train de balayer les archaïsmes des codes de la société adulte.
Alors que le droit de vote des femmes avait, en France, tout juste 20 ans, les jeunes filles du début des années 60 ne voudront pas être en reste et demanderont à participer à ce qui se dessinait de cette nouvelle société.
Le magazine Mlle Age Tendre les accompagnera tout au long de ces années, participant et témoignant de ces changements en cours dans les mentalités et dans la vie quotidienne.
Ce livre met en scène les pages les plus significatives de ces années Mlle Age Tendre, restituant les codes nouveaux et les icônes de la société de consommation et de communication naissante.
L'auteur : Geneviève Lafosse-Dauvergne est journaliste et actuellement chef de service mode à Femme Actuelle. Elle est l'auteur de documentaires sur Christian Lacroix et sur Sonia Rykiel, de Mode et Fétichisme aux éditions Alternatives et de La Mode selon Sonia Rykiel aux éditions du Collectionneur.

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Une vie en coulisses

Charley Marouani
Ed. Fayard, 2010
Présentation de l'éditeur : Présentation de l’éditeur : Jacques Brel et Barbara ont essayé en vain de lui offrir un appartement, Sylvie Vartan lui a demandé comme un service de gérer la carrière de Johnny Hallyday, Henri Salvador voulait l’initier à la pétanque, Joe Dassin et Carlos étaient jaloux de ses succès à la pêche… La liste des artistes pris en charge par Charley Marouani résume à elle seule plusieurs décennies de chanson et de spectacle en France. Il fut leur imprésario, mais aussi leur confident, leur ami, aux temps où une tape dans la main valait contrat… Des dizaines de concerts auxquels il a assisté depuis les coulisses, des dizaines de tournées, mais aussi des vacances ou des moments de détente qu’il était invité à partager, il a ramené autant de souvenirs, et trace de ces monstres sacrés du showbiz qu’il a si longtemps côtoyés des portraits d’une intimité émouvante.
Note du webmaster : Né en 1926, Charley Maourani est devenu l’agent de Sylvie en 1976.

Sylvie Vartan

Rêves et révolution

Frédéric Quinonero
Ed. Carpentier, 2009
Présentation de l'éditeur : Les flamboyantes années 60 seront ici retracées en un récit linéaire, avec pour fil conducteur les grandes chansons qui ont bercé cette période fondatrice et révolutionnaire en divers domaines. Le lecteur retrouvera donc un florilège incroyable de chansons à succès, pas foncièrement numéro un au hit-parade, mais scrupuleusement choisies par l'auteur car jugées essentielles à la compréhension de ces années charnières, en fonction des thèmes abordés, légers ou graves, chansons marquantes, car inscrites dans la mémoire collective et témoin par leur diversité de la richesse musicale de l'époque, une époque créative et demeurée mythique pour bon nombre d'entre nous, qui l'avons connue ou pas. À travers cette anthologie, où Brassens, Brel, Ferrat, Ferré, Bécaud, Piaf, Barbara côtoieront Hallyday, Cloclo, Anthony, Adamo, Vartan, Hardy, Sheila, puis la période « post-yéyé » emmenée par Polnareff, Dutronc, Clerc, cet ouvrage se présentera comme la biographie « enchantée » d'une génération qui, de la guerre d'Algérie à Mai 68, du déferlement du rock'n'roll à la conquête spatiale, de l'explosion de la jeunesse à la libération des mœurs, entra dans l'ère de la consommation tout en exprimant une certaine idée de liberté, d'insouciance, de modernité.
Si l'auteur oriente son discours selon un point de vue essentiellement français, s'attardant de préférence sur les grands succès de la chanson hexagonale, illustrés de déclarations d'artistes (chanteurs, auteurs, compositeurs) et de moult anecdotes, on retrouve cependant au fil des pages les grands artistes internationaux, chanteurs et groupes, qui ont parallèlement accompagné les grands bouleversements idéologiques et sociaux de l'époque, exerçant une influence notoire sur l'évolution de la musique en général et de la chanson française en particulier.
Le visuel, très coloré et illustré de nombreuses photos, achèvera de redonner vie à ces années lumière.

Sylvie Vartan

L'aventure salut les copains

Christian Gauffre & Michel Brillié
Ed. du Layeur, 2009
Présentation de l'éditeur : Lorsque, à la rentrée 1959, débute la nouvelle émission destinée aux jeunes sur les ondes d'Europe n°1, commence alors l'aventure radiophonique la plus emblématique des années 60. Daniel Filipacchi et Frank Ténot, après " Pour ceux qui aiment le jazz " en 1955, lancent " Salut les copains ", qui va très vite devenir le rendez-vous des jeunes en fin d'après-midi. Le ton de l'émission, la sélection musicale privilégiant une musique venue d'outre-Atlantique appelée rock'n'roll, le tutoiement " copain ", les rubriques, gros-plans, coups de chapeau, chouchou, hit-parade qui jalonnent les deux heures d'émission, vont donner à ce rendez-vous, devenu quotidien, une place sans équivalent dans le paysage radiophonique du moment. L'énorme succès rencontré par l'émission conduira à la création d'un magazine à l'été 62 ; un mensuel consacré à cette nouvelle musique et aux artistes mais plus largement aux sujets d'intérêt de cette génération d'après-guerre, une jeunesse jusque-là tenue à l'écart par le monde adulte: 200 000 exemplaires du premier numéro seront imprimés... un an après, le tirage avaient atteint le million d'exemplaires, transformant cette publication en phénomène de société. En juin 1963, le concert de "Salut les copains", place de la Nation à Paris, pour le départ du Tour de France, va réunir quelque 150 000 personnes et réveiller les fantasmes et les peurs. Allait-on voir la France des " croulants ", selon l'expression des jeunes de l'époque, s'opposer à la France des copains, aux "yé-yés" selon le qualificatif d'Edgar Morin dans une tribune publiée dans Le Monde après le concert de la Nation ? Les années qui suivent viendront confirmer la place croissante des jeunes dans la société. Et le magazine en sera le reflet : cinéma, mode, livres, sports, voyages, enquêtes... les sujets et les thèmes abordés, la qualité des reportages, la forme nouvelle, très illustrée, faisant appel au talent de photographes tels que Jean-Marie Périer, Benjamin Auger, Tony Frank, vont faire de ce mensuel un précurseur dans la presse magazine. A l'occasion de l'anniversaire de " Salut les copains ", ce livre a retenu les moments les plus forts qui ont jalonné le parcours de l'émission et du magazine pendant toutes ces années. Une sélection des principaux sujets, avec les couvertures et les sommaires de chaque numéro, ainsi que le " Dictionnaire des copains ", restituent le climat de cette période des années 60.
Les auteurs, Michel Brillié, collaborateur de l'émission "Salut les copains" et Christian Gauffre, journaliste à Jazz Magazine, évoquent et commentent ces années de l'aventure Salut les copains.
Et le poster de Jean-Marie Périer, "La Photo du siècle", réédité à l'identique pour la première fois, permet de retrouver toutes les vedettes de l'année 1966.

Sylvie Vartan

Dictionnaire des yéyés à l'usage des fans

Alain Pozzuoli
Paru en février 2009 (broché)
Présentation de l'éditeur : L'arrivée du mouvement yé-yé, avec la chanson Nouvelle Vague de Richard Anthony et la création de l'émission de radio Salut les copains sur Europe N°1 en 1959, marqua le début d'un phénomène tant musical que sociologique. Voici enfin le dictionnaire qui vous permettra de tout savoir de cette époque devenue mythique ! On y trouve toutes les idoles du moment, depuis les «incontournables» qui ont franchi les années comme Richard Anthony, Antoine, Claude François, France Gall, Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Eddy Mitchell, Sylvie Vartan jusqu'aux vedettes les plus éphémères, tels Frank Alamo, Ria Bartok, Claudine Coppin, Larry Greco, Moustique, Vince Taylor, Rocky Volcano, Zouzou. Sont également présentés les groupes mythiques tels que Les Chats Sauvages, Les Chaussettes Noires, Les Fantômes, Les Lionceaux, Les Missiles, Les Surf, etc.

Sylvie Vartan

Vinyls Yéyé

Christian Rodolphe
Ed. Ereme, 2008
Présentation de l'éditeur : Yeah ! Yeah : à l'origine, de simples onomatopées ponctuant le chorus d'un musicien de jazz ou de blues, encouragé par ses camarades: Oui, oui, vas-y, encore ! C'est en 1963 que le sociologue Edgar Morin utilise pour la première le terme "Yéyé" pour qualifier les jeunes amateurs de rock et de twist. Dans les mois qui suivent, le vocable entre dans les moeurs, permettant aux journalistes de stigmatiser une jeunesse qu'ils ne comprennent pas et qui leur fait peur. « Yéyé » devient alors pour eux synonyme de jeune crétin bêtifiant qui répète à l'infini le même mot vide de sens : yéyéyéyéyéyé. La guerre des jeunes et des croulants (comme on appelle alors) fait rage. Vilipendés par leurs ainés, les Yéyés se retrouvent, s'organisent, créent des codes et des langages. La grand messe est dite chaque soir sur les ondes d'Europe 1 par le copain Daniel (Filipacchi). "Salut les Copains", l'émission, et bientôt le magazine, deviennent la référence, absolue, incontournable! C'est là que se font et se défont, les fortunes et les gloires! On y croise les copains Johnny, Claude (François), Frank (Alamo) , les copines Françoise (Hardy), Sylvie (Vartan) ou Sheila. Et bien sur, d'autres dont la célébrité ne durera que quelques saisons, le temps d'une poignée de ces magnifiques disques de vinyles aux chatoyantes images: les Gams, les Surf, Billy Bridge, Luky Blondo, Michel Page, Guy Mardel, Annie Philippe, Stella, Alice Dona, Sophie, Evy, Marianne Mille... A travers plus de 300 pochettes emblématiques des années 60, revisitez l'heure insouciante de la jeunesse d'un temps - peut-être le vôtre? - entre Simca 1000 et scoubidou, Teppaz et "SLC". Souvenirs, souvenirs...

Sylvie Vartan

Jean-Marie Périer

Ed. Chene, 2008
Présentation de l'éditeur : Photographe des idoles dans les années 60 en collaborant à la revue Salut les copains - qui restera la trace marquante des années yé-yé - fondée par son ami Daniel Filipacchi, des célébrités depuis 1990 en partageant son activité entre la presse et les reportages réalisés pour les maisons de musique et d'édition et réalisateur de plus de 600 spots publicitaires, de documentaires et de plusieurs longs-métrages, Jean-Marie Périer n'a jamais cessé de jouer avec l'image. A travers une galerie de plus de 400 portraits, réalisés entre 1960 et aujourd'hui et présentés de manière chronologique, tour à tour naifs, poétiques, drôles, émouvants, surprenants, tendres, fraternels, ou mis en scène de manière échevelée, le photographe nous invite ici à retrouver Sylvie en maîtresse d'école, Johnny façon James Dean, Jacques Dutronc et ses vampires, Etienne Daho dans un parking sous une lampe à bronzer..., chaque photo est une surprise, un spectacle d'un très court instant, et se présente comme un hymne à la liberté. Les courts textes de l'auteur accompagnent chaque photographie, et relevant ici et là quelques anecdotes ou révélant parfois une intimité subtile entre le photographe et son sujet, achèvent de faire de ce livre un panorama fantasmagorique et magique de centaines d'artistes et de plusieurs époques, qui ne peut que nous éblouir et nous faire sourire.

Sylvie Vartan

Johnny Hallyday, l'Ephéméride

Frédéric Quinonéro
Tournon éditions (2006)
Format beau livre, broché, qui relate en 300 pages environ le parcours de l'Idole de sa naissance à aujourd'hui. Sylvie y est bien entendu très présente. Le livre est illustré de 75 photos, réparties par décennies. La préface est signée Michel Mallory.

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Les lèvres de Sylvie Vartan

Erwan Chuberre
Editions [MiC_MaC], avril 2006
L'auteur : Erwan Chuberre est déjà auteur de "Vierge ascendant Désordres" et "Le rôle de ma vie"

Sylvie Vartan

Les années Podium

F. Lecoeuvre
Editions de La Lagune | 96 pages | Octobre 2005
Contient des photos et des infos sur Sylvie...

Sylvie Vartan

Encyclopédie du rock

Stephan Rossato
Mare Nostrum, 2004
Sylvie est en couverture et est citée à plusieurs reprises comme LA chanteuse Rock des sixties en France...

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Olympia

Collectif, (240 pages, 2003)

Note du Webmaster : Directeur et propriétaire de la salle de l'Olympia, Bruno Coquatrix a donné sa chance à Sylvie en lui permettant de chanter sur scène dès 1961. Elle y a partagé l'affiche avec Franckie Jordan à ses débuts puis Vince Taylor, Trini Lopez, les Beatles en 1964 et Johnny en 1967, avant de s'y produire en vedette américaine en 1970. Elle y a ensuite chanté en 1972, 1996, 1999, 2009 et 2015.

Sylvie Vartan

Chanson française, Stars et légendes des années 70

Jean-Pierre Pasqualini, Préface de Dave
Ed. Sélection du Reader's Digest | Parution septembre 2003
Contient une bio, des photos et des infos sur Sylvie...

Sylvie Vartan

Que je t'aime... la vie

Jean Renard
Ed. Marque Pages | 164 pages, 25 euros | 2003
L'auteur : En 1967, Jean Renard devient le directeur artistique de Sylvie à qui il apporte les succès "Par amour par pitié" (1966), "2'35 de bonheur" (1967), "Irrésistiblement" et "La Maritza" (1968) puis le duo "J'ai un problème" avec Johnny Hallyday (1973).
Contient des anecdotes et documents sur Sylvie...

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Mes années 60

Jean-Marie Périer
Ed. Filipacchi | 1998 et 1999
Volumes 1 & 2 - Contient de nombreuses photos couleurs pleine page de Sylvie Vartan.

Sylvie Vartan

Vinyl Fraise

François Jouffa
1993
Evocation de Sylvie

Sylvie Vartan
Sylvie Vartan

Il a neigé sur le Mont Vitocha

Eddie Vartan
Ed. Fixot (254 pages) | 1990
Présentation du livre : Eddie Vartan a quitté la Bulgarie stalinienne en 1951, à l’âge de 14 ans. Il a choisi de romancer ses souvenirs de Bulgarie dans ce livre sorti après la chute du rideau de fer. Il y est peu question de Sylvie qui attendra 2004 pour se livrer à son tour à cet exercice.
L'auteur : Né le 5 septembre 1937 à Sofia, Eddie Vartan s'est tourné vers la musique à la fin des années 50. Musicien de jazz de formation, il débute comme programmateur à Europe 1 avant de fonder son propre orchestre de jazz en 1957, puis de devenir producteur (aux côtés de Daniel Filipacchi) chez Decca-RCA. C'est ainsi qu'il lancera sa soeur Sylvie et lui composera plus d'une cinquantaine de chansons (dont M'amuser, Fini de pleurer, La la la, L'ami des mauvais jours, Je voudrais être un garçon, Sur un fil, Clic clac, La nuit, Lui, L'homme que tu seras, Toi mon aventure, La minute de vérité, Jours après jours, Orient express, Aimer, Lucie, Le Dimanche, Encore, P'tit bateau, Les robes... ) tout en composant pour Johnny, divers groupes et chanteurs des sixties ainsi que pour le cinéma (Georges Lautner, Nina Companeez, Michel Deville ou Philippe Labro).
Eddie est mort le 19 juin 2001 d'une hémorragie cérébrale.
Il était père de deux enfants : l'acteur Michaël Vartan né en 1968 d'un premier mariage avec Doris, et Nicolas né en 1983 de son union avec Florence.

Sylvie Vartan

Dictionnaire mondial des chanteurs

Christian Dureau | 1989
Contient une courte biographie de Sylvie

Sylvie Vartan

Les idoles des années 60

Ed. Filipacchi | 1988
Contient de nombreuses photos couleurs de Sylvie Vartan

Sylvie Vartan

Music-Hall et Café Concert

1987
Evocation de Sylvie

Sylvie Vartan

Music-Hall et Café Concert

1985
Evocation de Sylvie

Sylvie Vartan

L'âge d'or des Yéyés

J. Ramsamian/F. Jouffa
Ed. Ramsay "image" | 1984
Contient de nombreuses photos couleurs de Sylvie

Sylvie Vartan

Johnny raconte Hallyday

Johnny Hallyday
Ed. Filipacchi, 1979
Evocation et clichés de Sylvie

Sylvie Vartan

Idoles Story

François Jouffa, Jacques Barsamian, Jean-Louis Rancurel
Ed. Alain Mathieu, 1978
L'histoire des idoles de la chanson des années 60 à aujourd'hui. tous les groupes rock des chaussettes noires à téléphone. Evocation de Sylvie

Sylvie Vartan

Dictionnaire des variétés

1977
Contient une courte biographie de Sylvie

Sylvie Vartan

Quid

Ed. 1975
Rien d'étonnant à ce que Sylvie ait figuré en couverture de Quid en 1975 : cette année-là, elle dominait le Hit-Parade avec "La drôle de fin" et "Danse la chante là", elle était la première femme à se produire sur la scène du Palais des Congrès, elle battait des records d'audience à la télévision (avec les Carpentier en France et sur la RAI en Italie) et était élue, par l'Express, "femme la plus admirée des français", derrière Simone Veil !

Sylvie Vartan

Alphabelle

Ed. Denoël 1968, 157 pages
Conseils beauté d'Anne-Marie Périer. Photos noir et blanc d'André Berg

Sylvie Vartan

Manuel de la pensée Yé-Yé

Francis Girod | 1965

Sylvie Vartan

Quinze Histoires de Mystères pour Filles

Gauthier-Languereau | 1965
Couverture inspirée par Sylvie et réalisée par Yves Thos

Sylvie Vartan

Jusqu'au sixième cercle

Ed. Fleuve noir | 1965

Roman policier où il n'est pas question de Sylvie qui y figure toutefois en couverture

Sylvie Vartan