Sylvie Vartan - Laisse faire laisse dire

Critiques

Laisse faire laisse dire

"Sirène si reine sur scène qu'elle s'y révèle impériale: comment ne saluer cette maîtrise du show, cette aisance dans le passage d'une chanson/déchirure à un twist à vous déraciner les chênes (hi-fi), s'offrant au passage une chorégraphie glamour pour une version du légendaire «Bette Davis Eyes" ? Sur écran géant, défilent photos et extraits de films qui ressuscitent les heures et les ors d'une carrière phénoménale: celle d'une femme de coeur et de tête qui (songeons à «L'Ange noir") eût fait une actrice en platine pour Hitchcock et qui (avec «Jodelle") inspira au Belge Guy Peellaert la première bande dessinée pop artiste. Du feu sous la glace, a-t-on pu dire de la Vartan comme on l'a dit parfois de la grande Catherine: Deneuve. Samedi, c'est de mille étoiles qu'elle rayonnait, la lionne, pour un Cirque qu'elle fit tanguer, puis chavirer de bonheur. Quant à nous, sirotant du mélanco, comment n'eûmes pu nous souvenir qu'il y a quarante et un ans - mars 63 - nous venions l'acclamer lors de son premier concert à Bruxelles, à «L'Ancienne Belgique" ? Sylvie, vivant défi au temps."

La Libre Belgique après un concert à Bruxelles en 2004

Sylvie Vartan