Le style Vartan - Années 2000

Le style Vartan

Années 2000

Pour son show télévisé intitulé "Qu'est-ce qui fait rêver Sylvie ?", la chanteuse est habillée par J-P. Gaultier, Rena Lange, Céline et Masaro (stylisme et costumes de Nicolas White).

2001

Sylvie tourne pour la première fois pour la télévision, dans un téléfilm d'Arnaud Sélignac "Mausolée pour une garce" censé se dérouler dans les années 60. Tenues rétro de rigueur pour l'actrice ici habillée par Pascal Arrou.

Sylvie Vartan Sylvie Vartan

2004

Collaboration de la chanteuse avec le célèbre couturier Karl Lagerfeld. 

Lors de sa première grande émission télévisée de l'année, au printemps 2004 ("Vivement dimanche"), Sylvie porte deux ensembles blancs, l'un est orné de franges, l'autre de clous argentés.

Pour son retour sur la scène du Palais des Congrès à l'automne suivant, le créateur lui dessine deux combinaisons pantalon pantalons : l'une est portée avec un boléro rouge, l'autre avec une veste argentée ornée d'une fleur noire.

Pour le medley rock qui clôt la première partie, la chanteuse porte un ensemble noir et blanc orné d'une ceinture métallique caractéristique du style Lagerfeld.

Deux robes viennent également mettre en valeur la féminité de Sylvie : la première, longue noire, est parée de camélias, la seconde plus courte, blanche et vaporeuse, est constellée de paillettes et de plumes.

Fait sans précédent pour une chanteuse, le Musée de la mode célèbre l’élégance de Sylvie dans le cadre d'une prestigieuse "Revue de mode", en exposant au Palais Galliera les tenues de scène et de ville du 15 octobre 2004 au 27 février 2005

"Revue de mode"

Les fans et les curieux qui visitent l'exposition du vestiaire de Sylvie Vartan organisée par la Ville de Paris et le Musée de la mode ont le plaisir de voir de près les tenues créées pour Sylvie Vartan par les plus grands couturiers : Réal, YSL, Michel Fresnay, Bob Mackie, Gianfranco Ferré pour Dior et Jean-Paul Gaultier.

Ils s'aperçoivent également que Sylvie n'était pas seulement à la mode, mais qu'elle y a fortement contribué, notamment grâce à l'impact de la presse jeune (largement évoqué dans l'exposition) et aux tenues de sa maison de prêt à porter lancée dans les années 60 (dont certaines étaient également exposées).

Le parcours de l'exposition était organisé en deux parties :

  • la garde-robe de ville (comprenant les habits de jeune fille, la robe de mariage, les créations Sylvie Vartan, ses coiffures, le daim, le rôle du sport chez Sylvie, ses robes en noir et blanc, ses tenues de soirée et une évocation de Sylvie cover-girl)
  • les costumes de scène avec un passage en revue des couturiers ayant collaboré à ses spectacles : Réal, YSL, Michel Fresnay, Bob Mackie, Gianfranco Ferré pour Dior et Jean-Paul Gaultier

2005

Sylvie va au devant d'autres couturiers de renom pour les besoins de ses spectacles : Mine Barral Vergès pour son spectacle au Palais des Congrès en 2008, puis Mark Zunino pour l'Olympia l'année suivante, Azzaro pour son spectacle au Châtelet en 2010 ou encore Stéphane Rolland.

Sylvie Vartan