Qu’est-ce qui fait rêver Sylvie ?

Emission du 24 mars 2000 – TF1

Jalouse du succès d’Irrésistiblement Sylvie, TF1 tenait à ce que Sylvie honore aussi cette chaîne de sa présence. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Producteur et Directeur artistique sont les mêmes qu’en 98 (R & G production et Camilio Daccache) mais avec cette fois des incursions inattendues dans les répertoires de Patricia Kaas (« Une fille de l’est »), Etienne Daho (« Comme un igloo ») et Alain Souchon (« L’amour à la machine »). Et un sketch avec Pierre Palmade, extrait de son spectacle « Ils s’aiment » avec Michèle Laroque. Humour toujours avec le trio « Nous les filles » (d’après le fameux tube du groupe « Au bonheur des dames ») avec Michèle Laroque et Muriel Robin. Beaucoup d’émotion aussi quand Sylvie chante « La tendresse » avec son vieux complice Carlos et « Seras-tu là ? » pour la première fois avec son fils David. Autres titres : « Qu’est-ce qui fait rêver les blondes ? » réécrite pour l’ouverture par E. Chemouny, « C’est fatal » (filmée à Louxor), « Tourne tourne tourne » avec les images du siècle, « L’amour c’est comme une cigarette », un medley slave « La Maritza/Nicolas », « Il y a deux filles en moi » (saisissant morphing) et « Rappelez-moi en l’an 2000 » en final. Chorégraphies « Le temps du swing » et « La vida loca » (reprise de Ricky Martin).

Les commentaires sont clos.