Biographies

“Les chemins de sa vie”

Frédéric Quinonero – Ed. Mareuil (Février 2024)

L’auteur : La froideur apparente cache la timidité. « Une timidité indicible, torturée jusqu’à l’impossible », chantera-t-elle bien des années après. Elle dissimule aussi, sous une image, sous un personnage qu’elle s’est fabriqué pour la scène, ses secrets intimes, ce qu’elle ne veut pas révéler de la petite exilée bulgare. Pas encore. Trop de gens ne comprendraient pas. La froideur de Sylvie Vartan c’est en somme une forme de dignité héritée de ses parents, le choix de se taire plutôt que de se plaindre. Se plaindre, elle n’en a pas le droit. Sa sensibilité se révélera finement, au fil du temps. « Dans les années soixante, ce n’était pas facile d’émouvoir les gens quand on avait un joli physique, dit-elle. On ne vous donnait pas le droit à la tristesse. Des gens sont morts de ça, des Marylin. » Interview exclusive


“Au Rythme Du Cœur”

Ed. LMLR (Octobre 2022)

Présentation de l’éditeur : Elle a enchanté plusieurs générations de français et subjugué les italiens. Aujourd’hui encore, « La plus belle pour aller danser » demeure un véritable objet de culte pour les japonais. Eternellement associée aux sixties, la vie tumultueuse de Sylvie Vartan fascine aussi par sa romance avec Johnny. Ce livre retrace un parcours riche de 65 albums et décrit l’ascension d’une artiste accomplie. Tentée par le cinéma, Sylvie Vartan s’est réalisée dans le Music-Hall, au point d’en devenir la plus grande représentante française de ces cinquante dernières années. Des débuts à l’Olympia au dernier concert salle Pleyel, ce livre de plus de 200 photos rend aussi hommage au style et à la photogénie d’une show-woman hors du commun.

Présentation du contenu


“Sylvie Vartan, le tourbillon d’une vie”

Christian et Eric Cazalot
Ed. XO (Mai 2021), 416 pages dont 2 cahiers hors texte
Préface de Sylvie

Présentation de l’éditeur : Sylvie Vartan a huit ans lorsque sa famille fuit la Bulgarie pour échapper au communisme. Des lors, elle entre dans l’âge adulte et comprend presque trop tôt que la liberté se gagne. Première fille à chanter du rock dans les années 1960, elle devient avec Johnny Hallyday le fer de lance d’une jeunesse explosive. Sa route est pavée de drames, de coups du sort qu’elle surmonte à chaque fois comme une guerrière, remontant sans cesse sur scène et devenant un modèle pour des générations de femmes.


“Sylvie & Johnny”

Benoit Cachin (préface de Sylvie)
Ed. Gründ (Novembre 2020), 240 pages

Une histoire en photos du couple mythique.
Sylvie et Johnny, deux enfants du siècle avec leurs espoirs, leurs tourments, leur vitalité, leur talent et surtout la fougue de ce qu’ils incarnaient : l’avènement du rock’n’roll en France et leur improbable histoire d’amour. Celle d’une jeune fille de famille qui se destinait a un autre avenir que la chanson et celle d’un foudroyant jeune homme tombe éperdument amoureux de cette lycéenne de 18 ans, un soir dans les coulisses de l’Olympia. Les images rassemblées dans ce livre retracent ce qui n’a pas besoin de s’écrire : la force de leur amour pendant près de vingt ans avec, comme pour tout couple (même de légende) des hauts et des bas, un enfant roi chéri de tous les Français et des carrières qui n’ont jamais cesse de briller jusqu’aujourd’hui. La force d’une histoire, de leur histoire, c’est sa durée même au-delà de leur séparation amoureuse, car le respect, la tendresse, les souvenirs ont alors pris le relais pour ne jamais cesser d’écrire la suite.


“La plus belle pour aller chanter”

Benoit Cachin
Ed. Gründ (Septembre 2017)


Toute la discographie complète et officielle de Sylvie Vartan, icône de la chanson française, préfacée par Carla Bruni ; SYLVIE VARTAN : ce sont 64 albums, 1 500 chansons, 40 millions de disques vendus en 56 ans de carrière. Chaque album est illustré de la pochette originale et d’une photo de l’époque inédite ou rarement vue. Chaque décennie est ponctuée de longues interviews de Sylvie revenant sur ces années-là. Elle chante en 10 langues, est une star au Japon et en Italie et a fait plus de 2 000 couvertures de magazines.


“Le style Vartan”

Eric & Christian Cazalot
Ed. La Martinière (Novembre 2015). 2ème Edition décembre 2015

En feuilletant l’album de sa carrière, Sylvie Vartan s’est confiée à Christian et Éric Cazalot et a sélectionné, entre rires et émotions, de nombreux documents ici reproduits ponctués de témoignages de personnalités du monde de la musique et de la mode que l’artiste ne cesse de séduire : Carla Bruni, Étienne Daho, Pierre & Gilles, Philippe Labro, Dominique Besnehard et tant d’autres.

“En tournant chacune des pages de ce magnifique livre (192p.24x29cm,relie), on comprend pourquoi Sylvie Vartan nous a toujours émerveillés/ ensorcelés. Après un savoureux entretien des deux auteurs avec Sylvie, on pénètre dans son univers largement, mais pas seulement (loin de là), illustré par les photos de Jean-Marie Perier pour Salut les Copains. Pour l’éternité, les années 60 conservent toute leur fraicheur/magie. La suite ne manque pas d’intensité non plus, bien au contraire. Au fil de plus de cinq décennies, on l’aura compris, c’est l’aspect visuel qui est privilégié ici, le côté mode avec toutes ses nombreuses tenues de scène. Et à ce jeu-là, pléonasme, Sylvie reste la plus belle pour aller danser. Les témoignages de Jean-Marie Perier, Etienne Daho, Philippe Labro, Carla Bruni, Dominique Besnehard, Pierre & Gilles, Jean Baptiste Mondino etc. apportent chacun une touche de vécu plus personnel. Tous ces clichés sont un régal, tant pour les complétistes que pour le simple amateur de l’icone Sylvie. Boudeuse ou rayonnante, rockeuse ou glamour, naturelle ou sophistiquée, Sylvie irradie. Depuis plus d’un demi-siècle, elle berce notre vie grâce a un parcours exceptionnel, allant de l’Amérique du Sud au Japon, en passant par l’Italie, les Etats Unis… Certainement le seul réalisé par une artiste Française, tout cela avec un panache flamboyant. D’une qualité rare, cet ouvrage éclaire et cerne mieux la personnalité de Sylvie, comme si elle livrait ici une partie de son âme tout en lui gardant son mystère Bulgare. Eloquent.”
Critique de Jacques LEBLANC, parue dans Juke-Box Magazine (Décembre 2015)


“Une histoire d’amour”

Solène Haddad
Ed. City (Mai 2015)

Présentation de l’éditeur : Sylvie Vartan. Un nom qui évoque d’abord les yé-yé, ces années d’insouciance où Sylvie était “la plus belle pour aller danser”. C’est le début d’une carrière faite de millions de disques vendus, de tubes et d’histoires restées dans les mémoires. Mais au-delà de cette apparence de strass et paillettes, qui est vraiment Sylvie Vartan ?


“Irrésistiblement”

Camilio Daccache
Ed. Ipanema (2011)
Présentation de l’éditeur : “Des chansons incrustées a jamais dans l’inconscient collectif, quelques notes échappées de La Plus Belle pour aller danser, Comme un garçon, ou 2’35 de bonheur, et c’est toute une époque qui surgit. Un destin, un parcours, une carrière exemplaire se dessine et se déroule sous nos yeux : Sylvie Vartan, star et icone, nous ouvre les portes de sa vie. Nous la suivons des bords de la Maritza à ceux de la Seine, puis de la scène. Nous partageons ses espoirs et son excitation derrière les rideaux de velours rouge qui, de l’Olympia au Palais des sports en passant par le MGM de Las Vegas ou les plus grandes salles du Japon, font battre son cœur et le nôtre. Sylvie privée, Sylvie intime, Sylvie backstage, Sylvie à travers le monde, partageant l’affiche avec les Beatles, habillée par les plus grands couturiers. Autant d’escales, et de photos rares, voire inédites, traversées et racontées à travers une quarantaine de documents personnels, de lettres, croquis ou témoignages rarement dévoilés jusqu’ici et qu’elle nous offre grâce à ce livre”.


“Il y a deux filles en moi”

Stéphane Weiss
Ed. Grimal (2010)
Présentation de l’éditeur : Si le succès a bercé sa carrière, la vie privée de Sylvie Vartan n’a pas toujours été un long fleuve tranquille… Une enfance en Bulgarie marquée par la faim et les privations, l’exil vers la France, les années difficiles dans le Paris gris des immigrés sans le sou, un mariage tumultueux avec Johnny Hallyday, de graves accidents de voiture, la perte des êtres chers : autant de moments forts que cette nouvelle biographie vous propose de découvrir à travers 18 des plus belles chansons de Sylvie. La chanteuse s’y livre avec passion et émotion. Des témoignages de ses amis, des interviews inédites de son frère et 32 photos originales de Jean-Louis Rancurel font de ce livre un joli moment de partage
L’auteur : Stéphane Weiss est journaliste et écrivain. Il travaille pour la télévision, la radio et la presse écrite


“Sylvie et Johnny : the french love story”

Marie Desjardins
Ed. Transit Medias, 2010 (Réédition Du Cram-Porte Bonheur en février 2017)

Présentation de l’éditeur : L’un et l’autre se disaient qu’ils se ressemblaient. Leur univers c’était eux. Ils apprenaient à se connaître en bénissant le ciel de s’être rencontrés. Malgré leur passé, ils se découvraient tous aussi ingénus l’un que l’autre. Comment aurait-il pu en être autrement ? Johnny avait trouvé sa reine, Sylvie, contrée lointaine, forêt sombre et lumineuse, seule elle aussi, et aussi belle que lui. Du reste, les histoires d’amour ressemblent toujours un peu à des courses contre la montre. Pas question de regarder la réalité en face en début de parcours, surtout quand les histoires d’amour sont des passions intenses et inévitables. Les obstacles finissent toujours par prendre le dessus, et bien vite – de toute façon.


“Dans la lumière”

Eric et Christian Cazalot (avec la collaboration de Sylvie Vartan)
éd. XO (2008)

Une vie en spectacles et en chansons

Présentation de l’éditeur : “C’est grâce à Eddie, son frère, que Sylvie Vartan enregistre son premier disque, Panne d’essence. Très vite, la chanson devient un tube. Dès lors, la vie de celle que l’on surnomme la « collégienne du twist » ne connaît plus de répit. Émissions de radio et de télévision, Olympia, enregistrements avec les plus grands…

Sylvie a décidé de lever le voile, d’offrir au public qui l’a toujours soutenue un livre complet sur son parcours et sur sa vie, car l’un ne va pas sans l’autre.

Plus de trois cents illustrations, dont beaucoup inédites, enrichissent ce témoignage unique, personnel, sur la carrière exceptionnelle de Sylvie Vartan. Toutes ses scènes, tous ses albums, toutes ses émotions d’artiste, ses rencontres et ses bonheurs…

Après le grand succès de son autobiographie, Entre l’ombre et la lumière, 240 000 exemplaires vendus, Sylvie nous livre un nouveau témoignage précieux”.

“Celle que l’on a surnommée à ses débuts “la collégienne du twist” offre ici un carnet de scène remarquable.”
Le Républicain Lorrain

“Un livre magnifique”
La Dernière Heure



“Johnny & Sylvie”

Bernard Violet
Editions Alphée (2008)

Présentation de l’éditeur : Ce 13 octobre 2007, la France rencontre l’Angleterre pour la Coupe du monde de rugby. Les anciens amants sont de toute évidence heureux de se revoir… et de l’afficher en public en choisissant de se retrouver dans les tribunes VIP du Stade de France, à Saint-Denis. Sylvie et Johnny bras dessus, bras dessous pour encourager les Bleus, voila une belle complicité qui ne manque pas d’émouvoir leurs nombreux fans également présents. Toutefois, les stars ne sont pas seules. Sylvie est accompagnée de son mari, le producteur américain Tony Scotti. Johnny, lui, est apparu au bras de son épouse Laeticia qui ne dissimule guère son émotion. Les deux couples sont très proches. La première, Sylvie, a félicité Laeticia et Johnny lors de leur mariage en 1996. Laeticia, elle, n’ignore rien de la connivence exemplaire qui unit son idole de mari à la mère de David. Et de toute façon, le divorce des deux stars de la chanson remonte à vingt-sept ans. “Ce fut une très belle histoire de jeunesse, confie Sylvie. C’était viscéral, sensuel, fort et emporté, mais comme toutes les passions, elles se brûlent avec le temps.” De son côté, Johnny a toujours répété qu’il a gardé pour Sylvie une grande tendresse et le souvenir ému d’un temps révolu, Un quart de siècle, déjà, pour cet événement qui plongea la France en émoi. Comme l’avait fait, quarante ans plus tôt, la rencontre des deux jeunes gens en plein cœur de la vague yé-yé”…


Livre-CD

SONY Music BMG & Paperview (2008) | Format : 15 x 20 cm – 32 pages + CD
CD 12 titres + livret de 32 pages racontant la vie de l’artiste, ses dates-phares, ses plus grands succès et ses réponses en chansons au questionnaire de Proust.
Couverture rigide très épaisse en vernis noir brillant.


“Jour après jour”

Frédéric Quinonero
Editions Carpentier (2008)
Présentation de l’éditeur : “Petite bulgare de 8 ans immigrée à Paris, devenue par hasard à 16 ans “collégienne du twist”, avant de connaitre une folle passion amoureuse avec un “diable blond” nommé Johnny Hallyday qui, aux yeux du monde, fera d’elle sa “lovely lady” et la maman du roi David ; star incontestée en France et au Japon où elle demeure “la plus belle pour aller danser”, terremonto en Italie, passée du statut de jolie poupée blonde à celui de show-woman, le cœur navigant d’un continent à l’autre et de Smet à Scotti… Sylvie Vartan semble avoir vécu cent vies en une ! Mieux qu’une simple biographie ou un banal survol de carrière, cet ouvrage riche en détails et en anecdotes se présente comme l’agenda de toute une vie et vous invite à suivre le parcours extraordinaire d’une artiste d’exception.


“Dictionnaire des chansons de Sylvie Vartan”

Benoit Cachin
Editions Tournon (2005)
Ouvrage consacré aux chansons connues ou inédites de Sylvie de 1961 à 2004 dans leurs différentes versions (studio, live et étrangères). Les crédits sont accompagnés d’anecdotes tirées d’une trentaine d’interviews exclusives d’auteurs compositeurs : Alain Chamfort, Alice Dona, Cécile Caulier, Christine Lidon, Claude Lemesle, Didier Barbelivien, Eric Chemouny, Etienne Daho, Francis Basset, Franck Gerald, Frank Thomas, Frederic Botton, Frederic Lo, Georges Aber, Georges Terme, Jacques Revaux, Jean Renard, Jean-Jacques Debout, Jean-Loup Dabadie, Jean-Michel Rivat, Marc Morgan, Michel Mallory, Philippe Labro, Pierre Delanoë, Roger Dumas, Yves Desca…

Inclus : carnet photos de 16 pages


“Revue de Mode”

Catherine Join-Diéterle & Laurent Cotta (2004)

Dans cet ouvrage (…), les quarante ans de carrière de la chanteuse sont évoqués à travers ses tenues de scènes, mais aussi grâce à sa garde-robe privée et de nombreux documents iconographiques.
A travers l’image de Sylvie Vartan, de double pages pour Vogue en unes de couverture du magazine Elle, de Jean-Marie Perier à Helmut Newton, cet ouvrage nous replonge dans l’univers de Dior du milieu des années soixante, à celui d’Yves Saint Laurent au début des années soixante-dix, puis celui de Jean-Paul Gaultier dans les années quatre-vingt-dix.
Ce catalogue est illustré de nombreux vêtements de scène ou privés, présentés sur cintre ou portés par la chanteuse, ainsi que par des documents plus rares, notamment pochettes de disques, magazines et photos d’agence. Textes et entretiens reviennent sur son parcours dans la mode. Des témoignages de figures telles que Philippe Labro, Frédéric Mitterrand ou Patrick Modiano retracent son univers.
Illustration d’un itinéraire unique, celui d’une chanteuse qui aura été autant témoin qu’acteur de la mode, c’est l’iconographie d’une star qui est ici explorée, exposée et revisitée.


“Nos tendres années avec Sylvie Vartan”

Témoignages de fans (2004)
Ouvrage collectif hors commerce. Bénéfices des ventes versés a l’association Sylvie Vartan pour la Bulgarie.



“Le feu sous la glace”

Ed. Flammarion (2004)
Biographie d’Emmanuel Bonini
Présentation de l’éditeur : Depuis les années soixante, la plus belle pour aller danser porte un prénom : Sylvie.
Sylvie, figure de proue du bon vieux temps de feu les Carpentier. Sylvie, présentée en Amérique comme “le plus beau cadeau de la France depuis la statue de la Liberté”.
Sylvie, déifiée au Japon, ce pays “porte-bonheur” où elle rencontra son second mari, un jour de 1981.
Sylvie, star internationale aux millions de disques vendus, aux milliers de couvertures de magazines, submergée de prix et de récompenses dont une seule pourtant fit sa fierté et aurait fait pleurer son père une étoile et un petit morceau de ruban rouge piqués sur le revers de son tailleur noir, en 1998, dans un salon de l’Elysée.
Sylvie, un prénom rond comme le visage des icônes de Bulgarie, son pays d’origine, un hymne scandé sur tous les airs depuis des générations par les admirateurs de “La Blonde”, comme la surnomment affectueusement ses fans.
– Mais connaît-on vraiment Sylvie Vartan, l’idole des jeunes au féminin?
– Que sait-on réellement de son mariage avec Johnny, de leurs ruptures fracassantes et de leurs retrouvailles savamment orchestrées?
– Comment a-t-elle traversé toutes les modes, troquant sa panoplie yé-yé pour des extravagances de paillettes ?
– Pourquoi la reine du music-hall n’a-t-elle jamais triomphé au cinéma?
Après des mois d’enquête, ponctués de rencontres et d’interviews inédites, Emmanuel Bonini dresse, pour la première fois, le portait de feu et de glace d’un mythe qui, depuis plus de quarante ans, fait résonner un refrain bulgare dans le cœur des Français.


“Une fille de l’Est”

Eric & Christian Cazalot
Ed. Prélude et fugue, Collection Music Book (2003)
Présentation de l’éditeur : “Enfant de l’exil, Sylvie Vartan est l’une des dernières stars vivantes. A peine âgée de huit ans, son père réussit a lui faire fuir la dictature bulgare avec sa mère et son frère mais ils laissent là-bas toute une famille qu’ils ne reverront jamais. Lorsqu’elle découvre Paris émerveillée, Sylvie ne sait pas encore qu’elle va devenir La plus belle pour aller danser pour toute une génération. épouse de l’idole des jeunes elle est, comme Bardot dix ans plus tôt, autant adulée que détestée. Qu’importe, les centaines de milliers de spectateurs qui viennent l’applaudir sur toutes les scènes françaises et internationales en font la première show-woman française de sa génération. En 1980, après 15 ans d’une passion dévastatrice et tumultueuse, elle divorce d’avec Johnny. Alors qu’elle est à l’apogée de sa carrière, elle rencontre peu de temps après le producteur Tony Scotti qu’elle épouse en 1984 et qui l’encourage à se produire outre-Atlantique. En 1990, elle retrouve la Bulgarie et les traces d’un passé pour un pèlerinage et un concert inoubliable qu’elle donne à Sofia. Ses pairs la consacrent, reconnaissant en elle le symbole de la réussite et de la liberté”.


“Sylvie Vartan”

Ed. Vade retro (1996)
Camilio Daccache & Isabelle Salmon
Rythmée par ses passions, l’histoire de Sylvie VARTAN est haute en couleurs. De ses tendres années déclinées entre la Bulgarie et Paris, aux voyages entre Tokyo et Los Angeles via Rome ou Rio, des mythiques sixties à la sérénité des années 90, c’est toute une vie qui défile dans ce livre, avec arrêts sur image à volonté. Collégienne du twist puis idole blonde estampillée Salut les Copains, star-culte incontestée, Sylvie VARTAN a, depuis ses débuts, inspiré les photographes et séduit les journalistes. Plus de cinq cents photos, dont certaines issues de la collection personnelle de Sylvie, trouvent leur place dans cet ouvrage qui retrace un itinéraire d’exception, celui d’une enfant du rock et de la ballade, fidèle à son rêve initial. Avec l’Olympia pour tremplin et les Beatles pour témoins, Sylvie poursuit son parcours avec escales-tendresse et pauses-passion : mariage avec Johnny Hallyday, naissance de leur fils David, tours – et tournées autour – du monde, spectacles flamboyants, allers-retours Paris-Californie et nouveaux projets plein la tête. Un CD composé de neuf chansons, sélectionnées par Sylvie VARTAN, dont deux tirées de son dernier album, accompagne cet ouvrage. (Préface de Sylvie VARTAN).

Les commentaires sont clos.