Compilations années 60

Le Disque D’or De Sylvie Vartan

1968 – 740 021

2 mn 35 de bonheur
Ballade pour un sourire
Quand tu es là
Par amour par pitié
L’air qui balance
La plus belle pour aller danser
Un peu de tendresse
Mr John B
Si je chante
Dum di la
Since you don’t care
Il y a deux filles en moi

« Parfois surnommé par les fans coucher de soleil, ce disque est resté assez longtemps au catalogue, ce qui occasionne trois variantes de verso : dans un premier temps rappel du Catalogue Or (le moins rare), puis présentation des 30 cm « Sylvie Vartan’ Story » et enfin photo de Sylvie du début des années 70.
Edité en février 1968, le recueil survient peu de temps après le 33 trs « Comme un garçon », dont il ne retient pour cette raison aucun titre, et avant « La Maritza ».
La sélection contient douze des plus grands succès de Sylvie – et ils ne manquent pas ! – entre 1964 et 1967, et reparaîtra sous une autre pochette, rare elle aussi, au début des années 70 !
Si le simple profil en contre-jour complet présenté n’est pas vraiment reconnaissable à 100%, le prénom de Sylvie rehaussé de la fameuse marguerite assure l’identité de l’album.
Difficile néanmoins de reconnaître qu’il s’agit là de la plus belle pochette de Sylvie Vartan sous logo BIEM, ce qui a sans doute desservi ce disque, vendu de plus au prix d’une nouveauté. Contrairement à la prime intuition, ce profil sur fond de coucher de soleil n’est pas signé par le spécialiste du genre Jean-Marie Périer, le photographe-concepteur régulier de Sylvie, mais Philippe d’Argencé.
A l’époque, les pointus du son ont pu découvrir pour la première fois « Mister John B » en stéréo » (Pierre Layani / « JUKEBOX Magazine » (L’Argus des 80 albums les plus rares) / Octobre 2008)

Les commentaires sont clos.