Références – La vie c’est du cinéma

Films (et téléfilms) faisant référence à Sylvie :

  • Le feu follet de Louis Malle (1963) : interrogée par Maurice Ronet, une ado dit préférer Sylvie à Françoise Hardy
  • Une femme mariée de Godard (1964) : « Quand le film est triste »
  • L’âge ingrat : Noel Roquevert tient le 45T « La plus belle pour aller danser » dans les mains
  • Le bonheur d’Agnès Varda (1965) : affiche de Sylvie
  • Masculin, féminin de Godard (1966) : affiche de Sylvie et intervention de Marlene Jobert à qui Sylvie vient de dédicacer son EP Quand tu es là
  • Les demoiselles de Suresnes de Pierre Goutas (1968) L’héroïne jouée par Catherine Lafond parle de la coiffure de Sylvie et de sa mèche qui doit la gêner pour conduire
  • Tout le monde il est beau, il est gentil de Jean Yann (1972) : parodie de Sylvie (look 67) implorant Jésus de faire revenir Johnny
  • La bonne année de Claude Lelouch (1973) : travesti chez Michou
  • Juliette et Juliette de Remo Forlani (1974) : Marlene Jobert et Annie Girardot choisissent une photo de Sylvie pour illustrer la couverture d’un magazine
  • Peur sur la ville d’Henri Verneuil (1975) : photo de Sylvie sur le mur d’un bar
  • Diabolo Menthe de Diane Kurys (1977) : « Il revient », « La plus belle pour aller danser » chantée par toute la classe
  • Le père Noel est une ordure (1983) : Christian Clavier chante « Comme un garçon »
  • Exposed (Surexpose, USA, 1983) : affiche de Sylvie au Palais des Sports 81
  • Marche à l’ombre de Michel Blanc (1984) : affiche dans le métro de Sylvie et Tony Scotti en couverture du magazine VSD
  • Souvenirs, souvenirs d’Ariel Zeitoun (1984) : « Il revient », « Tous mes copains » et audition d’une fille sur « Oui c’est lui »
  • He’s my girl (USA) 1987 : « She can dance »
  • Enfants de salaud de Tonie Marshall (1996) : Anémone fantasme sur la robe de l’Olympia 64, chante « La plus belle pour aller danser » reprise à la fin du film par Nathalie Baye et les autres comédiens
  • On connaît la chanson d’Alain Resnais (1997) : Lambert Wilson chante « La plus belle pour aller danser »
  • Nettoyage à sec d’Anne Fontaine (1997) : Mathilde Seigner en Johnny et Stanislas Merhar travesti en Sylvie, chantent « J’ai un probleme »
  • Waterboys de Shinaku Yaguschi (Japon) 2001 : « Irrésistiblement » couvre la scène la plus importante du film
  • Cuestame (Espagne, 2001) : « Si je chante »
  • Huit femmes de François Ozon (2002) : « Toi jamais » chanté par Catherine Deneuve
  • Podium de Yann Moix (2003) : recherche d’un sosie de Sylvie
  • Quand j’étais chanteur de Xavier Giannoli (2006) : Depardieu chante « Comme un garçon »
  • Thelma, Chantal et Louise de Benoit Petre (2010) : « Les filles n’ont aucun dégoût » ; Chris Garneau chante « La plus belle pour aller danser »
  • Ruby Sparks (Elle s’appelait Ruby, USA, 2012) : « Quand tu es là »
  • Cloclo de Florent Siri (2012) : collage d’affiches de Cloclo sur celles de Sylvie, France Gall commente une photo de Sylvie & Johnny
  • Demi(e)-sœur de Josiane Balasko 2012: « Qu’est ce qui fait pleurer les blondes ? »
  • Boule et Bill d’A. Charlot (2013) : « Qu’est ce qui fait pleurer les blondes ? »
  • Pas son genre de Lucas Belvaux (2014) : Karaoké d’Emilie Duquesne sur « La Maritza »
  • Saint Laurent de Bonello (2014) : photo de Sylvie et demande de cette dernière d’avoir un costume du créateur
  • Marie-Francine de Valérie Lemercier (2017) : les actrices chantent « L’amour c’est comme une cigarette » + version de Sylvie reprise en générique de fin
  • Barbara de Mathieu Amalric (2017) : Sylvie est évoquée deux fois
  • Une chance sur six (2017) : « L’amour c’est comme une cigarette » est reprise par Mathilde Seignier
  • Je préfère qu’on reste amis (comédie de Laurent Ruquier au Théâtre Antoine en 2014) : La sonnerie du téléphone de Michèle Bernier joue « La plus belle pour aller danser »
  • Ni une ni deux (2019) : « L’amour c’est comme une cigarette » est reprise par Mathilde Seignier
  • Les chroniques de San Francisco (Netflix, 2019) : « La plus belle pour aller danser » (épisode 8)
  • Dix pour cent (2020) : Sandrine Kimberlain fait une courte imitation de Sylvie en chantant le refrain de Nicolas (épisode 4 de la saison 4)
  • Le temps des luttes (Italie, 2020) : Abracadabra (version française) en générique
  • Madame Claude de Sylvie Verheyde (2021) : « L’amour c’est comme les bateaux »
  • Twist à Bamako de Robert Guediguian (2022) : couverture du numéro de Salut les Copains avec Johnny et Sylvie en voyage à New-York
  • La Famille Mamma Mia (sketches) : Zize Dupanier fredonne quelques mesures de « En passant »

Les commentaires sont clos.