Reprises

Reprises de chansons de Sylvie :

  • « Panne d’essence » a été parodiée par Au Bonheur des Dames (« Une panne dans la nuit »)
  • « Ne le déçois pas » a été reprise par les Terribles
  • « Le locomotion » par Emil Dimitrov (en 1966)
  • « Moi je pense encore à toi » et « La plus belle pour aller danser » par Marie Myriam (collection Atlas « les plus belles chansons françaises » année 1964, parue en 1996)
  • « Dansons » par Marie France
  • « Réponds-moi » par Mathématiques Modernes
  • « Ne t’en vas pas » par les Terribles
  • « En écoutant la pluie » par Gulaan (The Voice, 2018)
  • « Twiste et chante » par Nicole Delarc
  • « Si je chante » a été adaptée en espagnol (« Si yo canto ») par Elena Duque mais aussi Los Sirex
  • « La plus belle pour aller danser » à la télévision par Lio, Johnny Hallyday & Charles Aznavour, Nolwenn Leroy et Bugsy, Pompilia Stoian, Steve Estatof, Sofia Essaidi, Emilie-Claire Barlow, Marie-Noel, Luce (« La nouvelle star »), Audrey (« The Voice »), Chris Garneau, Face & the gluteens et Kintana Fahiny (lors de la finale de « The Voice »).
    Devenu un standard de la chanson française, c’est le titre le plus adapte à l’etranger : en espagnol par Jose Maria Planes, Lita Torello, Karina et Frida Boccara (La mas bella del baile), en anglais par Bobbi Martin (« I don’t want to live (without your love) »), en allemand par Lill Babs (« Andere sind genauso lieb wie du »), en bulgare par Bogdana Karadotcheva et en Asie par Thanh Lan ou Ngoc Lan, pour ne citer qu’elles
  • « Dans tes bras (je veux l’oublier) » a été adaptée en espagnol (« En tus brazos quiero olvidar ») par Adriangela et par Luisita Tenor
  • Dans l’émission « Pirouettes Salvador » du 19 avril 1965, Henri Salvador fait un sketch durant lequel il chante sans arrêt « Dans tes bras, je veux l’oublier ».
  • « Quand tu es la » par La Grande Sophie (sur scène)
  • « Prends-moi (dans tes bras) » a été reprise par Stereo Total et adaptée en espagnol (« en tus brazos ») par Luisita Tenor
  • « Par amour par pitié » par Isabelle Boulay, Valerie Lemercier ou encore Les Sultans
  • « 2’35 de bonheur » par Camelia Jordana et par Radiomatic
  • « Comme un garçon » par STEREO TOTAL, Rossy de Palma (en 2018) ou Clara Luciani (2019). Le groupe Français LA FEMME fait une allusion à ce titre dans sa chanson « Si un jour »
  • « Come un ragazzo » par Carla Bruni & Mika (en duo dans l’émission Stasera Casa) sur la RAI en 2017)
  • « La Maritza » par Chimène Badi ou par Benabar « Sortez du cadre » Europe 1 (2014)
  • « La Maritza » a également été reprise a l’étranger par Thanh Lan, le groupe de métal suédois THERION et en finnois (et aussi en Français) par Seija Simola et en tchèque par Patricia Janeckova
  • « La Maritza » est fredonnée par la comédienne Florence Viala dans l’adaptation du roman de Marcel Proust « Le côté de Guermantes » mise en scène par Christophe Honoré à la comédie française en 2020
  • « Irrésistiblement » par David Hallyday, Wildside par The Eccentric Opera
  • « Dilindam » par le groupe berlinois STEREO TOTAL
  • « J’ai un problème » par Stone & Charden , par Sheila et Charden (TV), par Carlos & Josiane Balasko, par Laurent Gerra & Mathilde Seignier, par Carla Bruni et Alain Souchon, Silvana Di Lorenzo & Eduardo Franco (en espagnol) ou encore par Jean-Francois Breau et Marie-Eve Janvier (au Québec)
  • « La drôle de fin » par Sofia Essaidi
  • « Danse la chante la », « Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes? », « Ta sorcière bien aimée », et « Petit Rainbow » par Lili Montes
  • « Masculin singulier » et « Je sens mon cœur qui bat » par les chanteurs de l’émission « Spécial vacances » (1979)
  • « Masculin Singulier » en japonais par Hitomi Ishikawa
  • « Je vivrai pour deux » est chantée dans la pièce « Saigon » de Caroline Guiela Nguyen
  • « Distant Shores » par Jonathan Cain et Robbie Patton aux Etats-Unis
  • « Easy Love » par Dionne Warwyck aux Etats-Unis
  • « Nicolas » par Amel Bent
  • « Tape tape » par Vanessa Demouy
  • « La chanson au brouillon » par Nathalie Simard
  • « L’amour c’est comme une cigarette » par Jenifer, par Steve Estatof, par Camille Lou et par Adrien Gallo en duo avec Nolwen Leroy
  • « Aimer » par Maryse Gildas sur une musique d’Ennio Morricone (single sorti en 1982) et Sara Giraudeau (remise des Molière en 2009). Le danseur bulgare Christian Bakalov avait également choisi ce titre pour un solo de danse contemporaine quand il s’était produit a Paris au début des années 2000
  • « Je n’aime encore que toi » par Mathilde & Marie-Amelie Seignier
  • Michele Richard (Québec ») : « Quand le film est triste « , « Je suis libre « , « La plus belle pour aller danser », « Comme un garçon » (entre autres !)

Les commentaires sont clos.