Remixes inédits (30 vidéos) – MAJ du 5/5

Découvrez les remixes inédits de Sergio

Extrait de l’album “Made in U.S.A.” de 1985, composé par R. A. Parker et M. Jay et récemment repris par Peter Wilson.

Titre signé Etienne Daho figurant sur l’album “Soleil Bleu” et interprété lors de la tournée 2010 .

“If you love me let me know” est la version originale créée par Olivia Newton-John, adaptée en français par Michel Mallory en 1974 pour l’album “Shang Shang a Lang”.

Face B du 45T “L’amour c’est comme les bateaux” extrait de l’album “Ta sorcière bien aimée” sorti en 1976. Ce titre composé par J. C. Declercq et J. Cartigny présente une Sylvie arrogante et émancipée. Il a été interprété une seule fois à la télévision.

Titre méconnu figurant sur l’album “Déraisonnable” de 1979, écrit et composé par M. Casanova et E. Vartan.

Adaptation par Michel Mallory de Morning Train de Sheena Easton. Ce tube de l’été 81 figure sur l’album qui paraît à la rentrée. Il a été interprété pour la première fois dans l’émission Avis de recherche et live au Palais des sports.

Titre créé en 1969 et rarement interprété depuis.

Titre paru en 1976, interprété en tournée, dans le show TV Dancing Star puis au Palais des Congrès pour le sketch Photo à la rentrée 1977 .

Titre paru en 1978 et interprété au Palais des sports en 1981.


“The Windmills of Your Mind” est une chanson composée par Michel Legrand et extraite de la BOF “L’affaire Thomas Crown” de 1968. La version française, intitulée Les Moulins de mon cœur, a été écrite par Eddy Marnay. Sylvie l’a interprétée pour l’album japonais “La Reine de Saba” en 1974 (réédité en CD et en vinyle en France) et l’a reprise plusieurs fois sur scène (parfois dans les deux langues) mais au pays du soleil levant uniquement.

Titre paru en 1973 et interprété notamment dans l’émission Du côté de chez Sylvie Vartan.

Titre paru sur l’album de 1981 et interprété sur la scène du Palais des sports la même année.

Ce titre figurant sur l’album “Souvenirs” paru fin 76, a donné lieu à un numéro parodique à la Andrews Sisters pour le show TV Dancing Star et le Palais des Congrès de la même année. Il a été repris à Las Vegas en 1982 puis pour le Tour de siècle de 1999 et le show TV Qu’est-ce qui fait rêver Sylvie ?. Sylvie l’a chanté pour la dernière fois lors de la tournée 2010.

Adaptation de “When I need you” de Leo Sayer. Sylvie l’a chantée pour l’émission Top Club puis lors de son concert à l’Olympia en 2015.

Titre paru sur l’abum I don’t want the night to end” (1979) et repris par Dionne Warwyck.

Titre paru sur l’album de 1978 et interprété en tournée, à l’Olympia en 2009 ou encore lors de la dernière tournée de 2022.

Titre paru sur l’album “Souvenirs” (1976).

Titre paru sur l’album Confidanses” (1989) et interprété live à Sofia l’année suivante.

Face B de Tape-tape. Titre figurant sur l’album “Bienvenue Solitude” de 1980.

Adaptation de Gimme some lovin’ du Spencer Davis Group. Paru en 1967 et interprété la première fois sur scène à l’Olympia la même année, le titre a été redécouvert pour le Palais des sports de 1991. Depuis il a souvent été interprété sur scène : à l’Olympia en 1996, au Palais des congrès en 2008 et au Grand Rex notamment.

Adaptation par George Aber de “The boat that I row” créée par Neil Diamond en 1966 et popularisée par Lulu en 1967. La version française de Sylvie figure sur le 4 titres “Un peu de tendresse” paru en juin 1967.

Titre paru sur l’album de 1978.

Adaptation de “Wrap your arms around me” que Sylvie a aussi enregistrée l’année suivante pour l’album “Made in USA” paru en 1985. La version française a été chantée lors du concert à la Salle Pleyel de 2011.

Titre paru sur l’album Sympathie” (1971) et interprété en public au Casino de Paris en 1995.

Titre paru sur l’album I don’t want the night to end” (1979).

Titre paru sur l’album “Souvenirs” (1976) et interprété au Palais des Congrès l’année suivante et à l’Olympia en 1996.

Titre paru sur l’album de 1974. Il a été interprété sur scène au Palais des Congrès en 2008.

Single paru fin 73, couplé avec “Toi le garçon”. Il a été interprété à l’Olympia en 1996 et en 1999.

Titre paru sur l’album de 1977. Dernier titre de Tommy Brown pour Sylvie.

Rare incursion disco figurant sur l’album de 1978. Adaptation de « Johnny Johnny please come home » créée par Claudja Barry en 1977. Souvent crédité de manière fantaisiste « Johnny Hallyday please come home », ce titre disco est adapté par Michel Mallory l’année suivante pour le single (illustré par Dupuich) qui accompagne les prolongations au Palais des congrès. Il figure sur l’album qui sort à la rentrée. Sylvie a enregistré une autre version française (encore inédite) intitulée “Jamais un shérif qui danse”.

Les commentaires sont clos.